Les Utopies Concretes - Projets et Festival




1er Festival des Utopies concrètes

jeudi 22 novembre 2001, par Emmanuel J. Duits, Philippe Lorian



Autres rubriques :
Edito : les Utopies Concrètes

Pourquoi ne pas imaginer et créer au XXIème siècle des utopies non-totalitaires et non-violentes, immédiates et concrètes, non plus imposées par des autorités supérieures (Etats, religions, organismes technocratiques) mais décidées et mises en œuvre par les individus, groupes et peuples eux-mêmes ?

Le Festival sera l’occasion de découvrir certaines de ces initiatives innovantes et audacieuses. Il se veut une plate-forme de rencontres, de propositions et de projets pour ceux qui, venant de tous horizons possibles - militants alternatifs et écologistes, partisans de l’agriculture bio, ou encore du développement personnel, artistes, philosophes, scientifiques…- souhaitent proposer leur version de l’utopie.

Le festival sera bâti à partir de 3 idées-force :

1 – L’utopie, c’est maintenant ! Nous n’avons plus besoin d’attendre un sauveur ou la Révolution pour vivre nos désirs. Rien ne nous oblige à renoncer ni à nous soumettre. Il est possible maintenant pour chacun d’entre nous de réaliser sa souveraineté, de reprendre son pouvoir et d’agir selon ses aspirations véritables.

2 – L’utopie viendra de nous… L’utopie sera le résultat des initiatives libres d’individus, groupes et peuples convergeant dans le projet de construire une société humaine, juste et désirable. De plus en plus, ils vont se reconnaître et se relier par des systèmes en réseau, non-hiérarchiques, qui favorisent la solidarité et les actions communes.

3 - L’utopie concrète, c’est le respect, la coopération et le partage.
- Respect de la personne, de son intégrité physique, de ses droits fondamentaux, de son libre choix de vivre ses aspirations.
- Coopération et partage du pouvoir, de l’accès aux savoirs et aux richesses entre hommes et femmes, entre les peuples et leurs dirigeants, entre les travailleurs et les actionnaires, entre les pays nantis et le tiers-monde.
- Respect de l’environnement, des écosystèmes, de l’animal et des processus naturels. Au lieu d’une recherche fanatique et suicidaire du profit et de la croissance indéfinie, mise en œuvre d’une société écologique, fondée sur une nouvelle relation, harmonieuse et durable, entre l’homme et son environnement.

Les approches multiples, les lectures du monde et disciplines diverses, sont autant de prismes pour saisir les phénomènes humains dans leur complexité. Dans ce contexte de rencontres transdisciplinaires entre des personnes de sensibilités parfois très différentes, la participation au festival implique une attitude de tolérance et d’ouverture d’esprit.

En plus d’un programme de conférences, de soirées variées (spectacles innovants, impros, musiques du monde, théâtre de rue, fêtes, projections vidéos…), le festival favorisera les échanges spontanés et créatifs entre participants : pour cela, il offrira la possibilité de proposer librement des ateliers en rapport avec les thèmes de l’utopie. Quelques limites : afin de préserver la neutralité du festival, nous préférons écarter les ateliers émanant de partis politiques ou de mouvements religieux.

Thèmes et projets abordés

L’alternative économique : Monnaies alternatives, échange équitable, investissements éthiques, SEL, revenu d’existence pour tous…

Les alternatives sociales : Médiation et non-violence dans les banlieues, internet pour tous, droit au logement, sauvegarde des cultures minoritaires…

L’écologie : Permaculture, lutte contre la vivisection, véhicules non-polluants, écovillages, autoconstruction…

La prise en charge de sa santé : Alimentation biologique, accouchement dans l’eau, lutte contre les O.G.M, soins palliatifs…

L’éducation : Lycée autogéré, écoles alternatives, collectifs parents/enfants…

Antécédents utopiques : Mouvement Hippie, utopistes du XIXème siècle…

Perspectives nouvelles sur la conscience : Phénomène NDE et les expériences aux approches de la mort, ethnopsychiatrie, théâtre de la guérison…

Contact : E.J. Duits, 01 42 23 93 06

Auteur(s)
Emmanuel J. Duits
Les Utopies Concrètes

Instigateur des Utopies Concrètes


Philippe Lorian

Instigateur des utopies concrètes, formateur.



Répondre à cet article.
Création internet par les ateliers Ouhpla.net de Passerelle Eco
Les Utopies Concretes | PLAN DU SITE | REDACTION